Wéi laang daueren de Provisorium an d’Schantercher ronderëm d'”Nei Bréck” nach?

Neiegkeeten, Parlament, Parlamentaresch Froen

De “Pont Adolphe”, dee renovéiert gouf a virun engem Joer erëm fir de Verkéier opgoung, ass nach ëmmer op senge véier Ecken en eenzege Chantier. Och wann ee ka verstoen, dass bis den Tram iwwert d’Bréck wäert fueren, verschidden Deeler nëmme provisoresch a Betrib geholl ginn, esou ass dee Provisorium, dee säit der feierlecher Ouverture besteet, gläichzäiteg ellen a geféierlech, virun allem fir d’Foussgänger.

An dem Kontext wëll den LSAP-Deputéierte Franz Fayot an enger parlamentarescher Fro vum zoustännegen Nohaltegkeetsminister gewuer gi wéi d’Detailer an den Timing fir d’Chantiere ronderëm d'”Nei Bréck” ausgesinn, ob d’Baufirmae contraignant Delaie gesat kruten, ob dës agehale ginn a schliisslech ob déi concernéiert Entreprisen d’Erlaabnis kruten, fir dës Plazen an engem permanente Chantier ze loossen. Weider freet de Franz Fayot wéini d’Reschter vum Chantier an der Péitruss ënnert der Bréck ewech geholl ginn an ob et, vu déi permanent Aarbechten un der Vëlosbréck, bei dëser Problemer mat der Etancheeitéit gëtt.


 

 

Monsieur Mars di Bartolomeo
Président de la Chambre des Députés
Luxembourg

Luxembourg, le 27 mars 2018

Monsieur le Président,

Conformément à l’article 80 de notre Règlement interne, je vous prie de bien vouloir transmettre la question parlementaire suivante à Monsieur le Ministre du Développement durable et des Infrastructures.

Le pont Adolphe, rénové et ouvert à la circulation il y a un an, ne cesse d’être en chantier depuis lors aux quatre coins de cette construction. Si l’on peut comprendre qu’un certain provisoire puisse durer jusqu’à ce que la ligne de tramway y arrive un jour, le provisoire qui s’y étale depuis l’ouverture solennelle est laid et dangereux à la fois, surtout pour les piétons qui pataugent dans les flaques d’eau d’un trottoir provisoire.

  • Voilà pourquoi j’aimerais demander à Monsieur le Ministre quel est le détail et surtout le timing des travaux autour du pont Adolphe, si des délais contraignants ont été assignés aux entreprises pour finir ces travaux et s’ils sont respectés, enfin si les entreprises concernées sont autorisées à laisser cet endroit de la ville en chantier permanent.
  • Monsieur le Ministre peut-il me dire quand les restes du chantier dans la vallée de la Pétrusse situés sous le pont seront enlevés ?
  • Enfin, étant donné les travaux permanents en cours que l’on constate autour du pont cycliste suspendu, des problèmes d’étanchéité ou autres ont-ils apparu à l’usage ?

Veuillez croire, Monsieur le Président, en l’assurance de ma parfaite considération.

Franz Fayot
Député