Sexuell Belästegung op der Aarbechtsplaz: Wéi en Ausmooss zu Lëtzebuerg?

Neiegkeeten, Parlament, Parlamentaresch Froen

Laut enger Ëmfro vum Ifop (“Institut français d’opinion publique ») fir den Internetsite “VieHealthy” géif eng Fra vun dräi (32%) am Laf vun hirer Carrière Affer vun enger Form vu sexueller Belästegung ginn, meeschtens a verbaler oder visueller Form oder a Form vu liichte physesche Kontakter. Laut dëser Ëmfro géif nëmmen eng Minoritéit vun de betraffene Fraen sech un e Responsabelen oder un eng Persoun, déi de Problem kéint léisen, adresséieren.

An dem Zesummenhang wëll d’LSAP-Deputéiert Taina Bofferding an enger un den Aarbechtsminister geriichte parlamentarescher Fro gewuer ginn, ob de Minister Zuelen huet, wat d’Ausmooss vum Phenomen vun der sexueller Belästegung op der Aarbechtsplaz zu Lëtzebuerg ugeet bzw. Zuelen iwwert den Undeel vu betraffene Fraen déi Plainte maachen an ob et dann zu engem Prozess an zu enger Veruerteelung vum Auteur koum. Schliisslech freet d’Taina Bofferding wat de Minister plangt fir sexuelle Belästegungen op der Aarbechtsplaz ze verhënneren.

 


 

Monsieur Mars Di Bartolomeo
Président de la Chambre des Députés
Luxembourg

Luxembourg, le 5 mars 2018

 

Monsieur le Président,

J’ai l’honneur de vous informer que, conformément à l’article 80 de notre Règlement interne, je souhaite poser la question suivante à Monsieur le Ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Économie sociale et solidaire.

Selon un sondage de l’Ifop (Institut français d’opinion publique) pour le site internet « VieHealthy », près d’une femme sur trois (32%) aurait été victime d’une forme de harcèlement sexuel au cours de sa carrière, le plus fréquemment de formes verbales ou visuelles de harcèlement sexuel et de contacts physiques légers. Selon cette même enquête, seulement une minorité des femmes concernées s’est adressée à un responsable ou à une personne pouvant résoudre le problème.

Dans ce contexte, j’aimerais poser à Monsieur le Ministre les questions suivantes :

  • Monsieur le Ministre dispose-t-il de chiffres ou d’informations concernant l’ampleur du phénomène du harcèlement sexuel au lieu de travail au Luxembourg ?
  • Monsieur le Ministre dispose-t-il de chiffres sur la proportion des cas de harcèlement sexuel au lieu de travail dans lesquels la victime dépose plainte, respectivement entraînant un procès, voire une condamnation de l’auteur ?
  • Quelles mesures Monsieur le Ministre envisage-t-il pour prévenir le harcèlement sexuel au lieu de travail ?

Veuillez agréer, Monsieur le Président, l’expression de ma haute considération.

 

Taina Bofferding
Députée