Comment se fait-il que certains systèmes de navigation indiquent une interdiction de circulation totale pour Diekirch?

Monsieur le Président,

 

Conformément à l’article 80 de notre règlement interne, je vous prie de bien vouloir transmettre la question parlementaire suivante à Monsieur le Ministre de la Mobilité et des Travaux publics. Le Ministère de la Mobilité et des Travaux publics en collaboration avec la Ville de Diekirch ont commencé en mai 2021 des travaux d’infrastructures souterraines au centre de Diekirch notamment dans la rue du Pont. Ces travaux entraînent d’importants changements des flux routiers à Diekirch et aux alentours. De même, le circuit unidirectionnel à Diekirch à l’image d’un rond-point a été supprimé et modifié dans un circuit bidirectionnel. Or, il me revient que les systèmes de navigation utilisant le Road and Traffic Information System (RTI) indiquent une interdiction de circulation totale pour les entrées de Diekirch via la route d’Ettelbruck (N7), de même que via Fridhaff par la rue Bamerdall (N7). Tous les fournisseurs d’entreprises locales voire régionales, tous les touristes, ainsi que tout utilisateur de véhicules routiers opérant avec le système RTI sont donc automatiquement invités à suivre des déviations menant à des directions inappropriées voire fausses. Ainsi, j’aimerais poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre de la Mobilité et des Travaux publics:

– Quelle est l’administration étatique responsable pour communiquer les données informatiques d’un changement de circulation temporaire au système RTI en cas de chantier ou d’accidents?

– Quelle est la raison voire le but poursuivi par l’indication d’une interdiction de circulation totale au centre de Diekirch?

– N’existe-il pas une contradiction entre les panneaux directionnels routiers et les informations obtenues par le système RTI?

– Dans le cas où le système RTI ne pourrait être adapté à la circulation routière réelle Monsieur le Ministre n’est-il pas d’avis de remettre le système RTI à la situation antérieure afin que les utilisateurs routiers puissent se confier à la signalisation routière mise en place pour la durée du chantier?

 

Veuillez croire, Monsieur le Président, en l’assurance de mon profond respect.

Claude Haagen, député

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter