Programme électoral

Chères concitoyennes, 

Chers concitoyens,

Le 8 octobre prochain, vous serez appelés à élire un nouveau Conseil communal qui présidera à la destinée de notre commune pour les six années à venir. Je me présente à vous en tant que candidat tête de liste du LSAP, avec l’ambition de participer à la majorité au sein du Collège des Bourgmestre et Echevins.

Nous avons la pleine conscience de nos futures responsabilités. Car les défis à relever sont de taille. Comme beaucoup d’autres communes du pays, Betzdorf continue son développement démographique. Du temps où j’étais échevin, entre 2000 et 2011, j’ai toujours assumé mes responsabilités et nous avons, à cette époque, pris bon nombre de décisions dans l’optique d’apporter une meilleure qualité de vie à l’ensemble des habitants de la commune: le campus scolaire, la maison relais, les infrastructures culturelles et sportives, ainsi que nombre d’initiatives destinées à garantir un environnement sain et agréable. Toutes ces décisions ont été saluées par la population et ont profondément modifié en bien notre cadre de vie. Nous comptons poursuivre dans cette voie afin d’adapter nos infrastructures pour précéder les besoins de la population et non pour réagir aux demandes, car nous savons que les délais entre la prise d’une décision et la réalisation des travaux sont longs. Nous comptons investir plus particulièrement dans la qualité de l’accueil et de l’encadrement des enfants et des jeunes, qui constituent notre première priorité. 

Compte tenu de l’accroissement de la population et de la proximité de Betzdorf avec la ville de Luxembourg, la pression immobilière s’accompagne d’une élévation des prix des logements. De nombreuses familles ainsi que des jeunes impliqués dans la vie et les activités de notre commune ne sont plus en mesure de trouver un logement à un prix abordable pour poursuivre leur vie parmi nous. Bien que des initiatives aient été menées au cours de la législature qui s’achève, en vue d’offrir quelques logements à des prix plus bas, cette situation préoccupante a malheureusement continué à se dégrader. Nous nous engageons à poursuivre les efforts tous azimuts pour accroître de façon régulière et systématique le parc locatif des logements communaux et à faire preuve de créativité pour permettre l’accès préférentiel suivant des critères précis à certaines catégories de la population: locations-épargne logement, locations-achat, colocations, logements sociaux, etc. Mettre toutes les possibilités des autorités communales pour offrir des logements à des prix abordables constitue notre seconde priorité. 

Le troisième axe de notre programme concerne l’adaptation de l’offre des services existants, notamment dans le domaine de la mobilité et le développement de nouveaux services à destination des personnes âgées via un réseau de petits services à domicile, le soutien des activités culturelles, l’encouragement de l’offre de nouvelles activités sportives ou la création d’infrastructures dans la commune; sans oublier les projets que nous comptons mettre en œuvre pour améliorer l’intégration de tous: soutien supplémentaire à l’apprentissage des langues et surtout du luxembourgeois, création d’une bourse aux stages et aux premières expériences dans la vie professionnelle, propositions de cours sur les nouveaux appareils électroniques et les nouvelles technologies (smartphone, tablette, réseaux sociaux, etc). Car pour nous, la solidarité n’est pas un slogan dénué de sens, c’est une valeur essentielle que nous comptons conjuguer de façon intergénérationnelle, interculturelle et sans barrière sociale.  

Pour répondre aux défis auxquels notre commune devra faire face, j’ai réuni autour de moi une équipe riche en compétences diverses, particulièrement motivée et engagée qui est prête à se mobiliser pour que chacun puisse BIEN VIVRE A BETZDORF, aujourd’hui et demain.

Jean-François Wirtz

 

Priorité 1: Les enfants, les jeunes et les familles

La population de notre commune comporte une proportion importante d’enfants et d’adolescents (28% de la population a moins de 19 ans).

Les familles (couples avec enfants et familles monoparentales) représentent 54% de l’ensemble des ménages.

C’est en tenant compte de cette réalité que les socialistes veulent accorder aux enfants, aux jeunes et aux familles leur priorité n°1.

Maison relais

Comme chaque parent est en droit d’attendre un service et des structures d’accueil et d’encadrement de qualité adaptés au développement psycho-social de ses enfants:

  • Nous n’attendrons pas la fin de la prochaine législature pour entreprendre les transformations et aménagements nécessaires à l’amélioration des conditions des enfants qui fréquentent la maison relais. 
  • Nous nous engageons à assumer pleinement le rôle des autorités communales et notamment à rediscuter et à évaluer régulièrement la situation de la maison relais avec le prestataire de services. 

Nos propositions:

  • Un sondage qualité auprès des enfants et des parents dont les résultats guideront notre politique au sein de la maison relais.
  • Une amélioration de la qualité des heures de midi des enfants: création d’un réfectoire adapté pour que les enfants puissent prendre les repas ensemble dans un environnement approprié, réduction du bruit, nourriture et repas de qualité (ingrédients d’origine régionale, biologiques ou fairtrade), menus préparés avec  la participation des parents et des enfants, aménagement de zones de retrait et de calme.
  • Une évaluation proactive du nombre de places nécessaires en fonction de l’évolution de la démographie et programmation de travaux d’agrandissement si nécessaire.
  • Des formations continues pour l’ensemble du personnel éducatif et l’adaptation du nombre de personnes au besoin des enfants.
  • La création d’une nouvelle plateforme pour améliorer et promouvoir les échanges réguliers entre tous les acteurs: les parents (association des parents d’élèves et représentants des parents), la maison relais, l’école et le conseil échevinal en vue de coordonner plus efficacement les différentes interactions. A cette fin, nous nous engageons à inviter régulièrement les responsables de la maison relais aux réunions de la commission scolaire, comme la loi scolaire de 2009 le prévoit.

Ecole fondamentale

Nous nous engageons à apporter tout le soutien possible aux enseignants en profitant au mieux des possibilités réduites d’intervention de la commune. Un accent particulier sera mis sur l’encadrement, la surveillance et la sécurité des enfants durant les récréations.

Nos propositions:

  • La mise en place de mesures pédagogiques appropriées en vue de réduire les comportements inappropriés chez les enfants, notamment pendant les récréations.
  • Un renforcement de la sécurité par une adaptation de l’accès à l’école pendant les heures de cours.
  • Un renforcement du soutien pédagogique pour les élèves en difficultés scolaires en vue de diminuer toutes les inégalités de chance. 
  • La création d’un service de transport pour les activités extra-scolaires des enfants (p.ex. cours de solfège, football).

Pour la Jeunesse

Nous proposons, en collaboration avec les services existants au niveau local, régional ou national:

  • La mise en place d’activités de soutien aux élèves du secondaire (cours particuliers).
  • La création d’une bourse aux stages, aux premières expériences professionnelles et aux travaux de vacances en collaboration avec le bureau de l’ADEM de Wasserbillig, les entreprises de la région et les lycées fréquentés par nos adolescents.
  • La création au niveau communal d’un accompagnement pour l’entrée dans la vie active (rédaction de CV, recherche active d’emploi, etc) en collaboration avec la Maison des Jeunes, le CIGL, le Forum pour l’emploi, l’ADEM et d’autres initiatives pour l’emploi.

Nous sommes persuadés que la Maison des Jeunes de notre commune devrait être impliquée plus activement dans ces projets et pourrait y jouer un rôle exemplaire.

 

Priorité 2: Amélioration de l’accès au logement et de la mobilité 

Accès au logement et projets de logements alternatifs 

La commune de Betzdorf est soumise à une hausse régulière du prix de l’immobilier, rendant toujours plus difficile l’accès à un logement adéquat et à un prix abordable pour toute une série de citoyens. 

Les jeunes issus de la commune éprouvent souvent de grandes difficultés à s’installer parmi nous et à continuer de vivre et de faire vivre la commune.

Nous sommes aussi conscients que de nombreuses personnes âgées éprouvent des difficultés à continuer de vivre dans leur maison qui est devenue trop grande et demande trop d’entretien, mais qui aimeraient cependant continuer à habiter dans notre commune où elles ont leurs racines, leurs amis, leurs activités et leurs repères. C’est pourquoi nous nous engageons à développer des solutions individuelles et adéquates pour proposer des logements à des prix abordables et qui répondent aux besoins spécifiques de ces personnes (p.ex. logements encadrés).

Dans le cadre d’une action systématique et régulière, nous comptons augmenter significativement le parc locatif de logements communaux.

Nous comptons mettre en œuvre toutes les possibilités existantes et faire preuve de créativité pour favoriser l’accès au logement à un prix abordable à des catégories précises de personnes qui seront sélectionnées sur la base de critères transparents. 

Nos engagements:

  • La création de logements accessibles à la colocation.
  • La mise en place de logements accessibles aux jeunes de la commune sur le principe d’une location-achat. Un groupe de travail sera mis en place pour définir les conditions d’accès à cette initiative.
  • L’accès à de nouvelles solutions personnalisées et adaptées aux besoins des personnes âgées qui souhaitent continuer de vivre dans la commune.
  • Les nouveaux lotissements de la commune devront répondre à des critères plus stricts d’aménagement du territoire (mise en place d’infrastructures collectives: places de jeux, potager, parking, etc) et d’accès privilégié au logement pour les familles remplissant les critères demandés (p.ex. être originaire de la commune, être moins âgé que 35 ans).
  • La création de zones de jardins collectifs.
  • La révision des subsides pour favoriser les installations d’efficience énergétique, d’économie d’énergie, de production d’énergie renouvelable et d’économie de l’eau. Un groupe de travail spécifique assisté d’experts externes sera mis en place. 

Mobilité

La mobilité, notamment celle des jeunes ne disposant pas de véhicule, reste souvent problématique. C’est pourquoi nous nous engageons pour un élargissement de l’offre du transport public par des modèles flexibles et pour la promotion de la mobilité douce, autre élément essentiel de qualité de vie et de sécurité routière dans notre commune.

Nos propositions:

  • L’adaptation et la création de pistes cyclables pour rejoindre en sécurité les points névralgiques de la commune: école, gares, centres culturels, magasins et restaurants.
  • La création et l’adaptation de couloirs, respectivement de voies suggestives pour cyclistes sur les voies publiques.
  • L’amélioration des désertes de Olingen, Mensdorf et Betzdorf.
  • La création d’une subvention pour l’obtention du permis de conduire (en fonction du revenu du ménage).
  • L’étude de la mise en place d’un service de car sharing.
  • La réalisation d’une étude sur les besoins et la nécessité de créer un service de taxi social accessible à tous pour un tarif abordable (p.ex. 0,5€/km).

 

Priorité 3: Amélioration de l’offre de services

Même si l’engagement des clubs et associations au sein de la commune de Betzdorf est exemplaire, nous devons reconnaître que pour bon nombre d’activités nous devons nous rendre en dehors de la commune.

Notre ambition est de revoir les subsides et les infrastructures dont disposent les associations de la commune.

Par ailleurs, un certain nombre de services mériterait d’être développés ou créés de façon à faciliter la vie des habitants.

C’est sur la base de ces constats que nous prenons les engagements suivants:

Services aux citoyens

  • Développement d’un réseau de petits services à domicile: petites réparations, petits travaux d’entretien qui ne sont pas concurrentiels avec les entreprises (p.ex. changer une ampoule, porter un électroménager défectueux au magasin pour le faire réparer, arroser les plantes pendant une absence, promener les chiens, nourrir les chats, …).
  • Soutien accru de l’apprentissage des langues et notamment du luxembourgeois par une série d’initiatives telles un café des langues, des tables de conversation, du coaching linguistique, des cours particuliers de langues ou des cours d’appui de langues.
  • Renforcer le service des navettes pour les évènements sociaux, culturels et sportifs de la commune et améliorer les horaires des Eventbus (p.ex. le Schueberfouerbus roulera aussi les après-midi du weekend pour permettre aux familles de se rendre à la foire).
  • Etendre le soutien de la commune aux associations qui implanteraient une nouvelle activité dans la commune, pour autant que cette initiative soit soutenue par un nombre minimum d’habitants (p.ex. pour des activités culturelles ou sportives).
  • Renforcement des activités culturelles permettant le rayonnement régional ou national de notre commune.

Services de secours

  • Construction prioritaire d’une nouvelle caserne de pompiers de catégorie II. Il est évident que la caserne des pompiers actuelle située à Mensdorf ne correspond plus aux standards d’un service de secours communal performant. Tant le bâtiment qui est trop petit et mal agencé, que son emplacement, sans recul dans un carrefour, nécessite un investissement urgent et prioritaire. Les socialistes s’engagent à faire avancer rapidement le projet de construction d’une nouvelle caserne pour donner enfin au corps des sapeurs-pompiers de Mensdorf les infrastructures qu’ils méritent.
  • Meilleure sensibilisation de la population aux premiers secours, à l’utilisation d’un défibrillateur, aux risques liés aux accidents domestiques, aux réactions et gestes à adapter en cas de catastrophes naturelles telles inondations, fortes intempéries, incendies, etc.

Commerces et autres activités

  • Mise en place durable d’un marché saisonnier.
    • Proposition de solutions spécifiques, individuelles et adaptées aux artistes de la commune (p.ex. salles de répétition, ateliers de création, salles d’exposition).