Pour un déconfinement solidaire – quel plan de relance pour le Luxembourg et l’Europe ?

Newsletter

La crise sanitaire du Covid 19 et le confinement à l’échelle mondiale a cristallisé les inégalités et frappe de plein fouet les plus vulnérables dans nos sociétés : les familles et monoparentaux vivant dans des petits appartements ou des logements insalubres, les salariés peu qualifiés du privé, les petits indépendants, les personnes âgées isolées, les enfants…

Alors que la crise sanitaire est pour l’heure sous contrôle, et que le pays se prépare à un déconfinement progressif, il s’agira d’amortir la crise économique et d’éviter à tout prix une crise sociale majeure. A cet égard, le gouvernement a adopté, dans un premier temps, un paquet de stabilisation économique mobilisant 11 milliards d’euro, fin mars. Ce paquet compte parmi les plus ambitieux au monde et a permis, pour l’heure, d’éviter un chômage massif et une casse économique et sociale sans pareil.

Le grand enjeu pour les nouvelles mesures qui devront encore être adoptées dans les prochains semaines et mois sera de concilier relance économique et justice sociale. Il sera essentiel d’une part de stabiliser les entreprises afin de leur permettre de sauvegarder l’emploi. Et, d’autre part, de préserver le pouvoir d’achat des plus vulnérables.

Ensuite, viendra le temps de la reconstruction. Cette crise aura mis en lumière l’importance de repenser notre société et notre modèle économique. Aujourd’hui, plus que jamais, il est essentiel de maintenir notre ambition affichée d’une économie durable, qui s’inscrit dans le respect des ressources naturelles et qui sert l’intérêt commun. Il ne s’agit pas de renouer coûte que coûte avec une croissance sans limites.

La crise a également accéléré de manière flagrante la digitalisation, que ce soit au niveau du travail en lui-même, avec le recours au télétravail, mais également dans les relations entre les individus, d’une part et entre les entreprises, d’autre part. La digitalisation est un axe stratégique primordial qui permet à la fois d’augmenter la productivité des ressources disponibles et de réduire les impacts environnementaux.

Les réflexions menées au Luxembourg depuis 2017 dans le cadre de la stratégie de Troisième Révolution Industrielle, restent aujourd’hui plus que jamais pertinentes. La sortie de crise et la relance économique devront s’inspirer de ces scénarios pour entamer une société numérique, intelligente et durable. Il s’agit d’emmener les entreprises dans la transition écologique et digitale que nous étions en train de vivre déjà avant la crise. Il faut poursuivre sur cette voie au Luxembourg et je suis convaincu que c’est aussi la voie à poursuivre au niveau européen.

 

Franz FAYOT