Passagéier aus Drëttstaaten: Extrem laang Waardenzäite bei de Passkontrollen um Findel?

Neiegkeeten, Parlament, Parlamentaresch Froen
Closeup of girl  holding passports and boarding pass at airport

An engem Presseartikel huet de President vum Cargolux- a Luxair-Verwaltungsrot e Problem opgeworf am Zesummenhang mat der Kontroll vu Persounen déi um Fluchhafe Findel an de Schengen-Raum kommen. Laut dësem Artikel, gëtt d’Kontroll vun zwee Police-Beamten duerchgefouert, eng Unzuel déi däitlech ze niddreg ass fir Fligeren aus Drëttstaaten mat méi ewéi 300 Passagéier u Bord.

An dem Kontext wëll den LSAP-Deputéierten Marc Angel an enger parlamentarescher Fro vum zoustännege Minister fir bannescht Sécherheet gewuer ginn, ob Passagéier aus Drëttstaaten fir de Passage duerch d’Passkontroll um Findel heiansdo Waardenzäite vu méi ewéi enger Stonn a Kaf huele mussen, a wa jo, ob de Minister plangt d’Zuel vun de Beamten hei ze erhéijen. Weider freet de Marc Angel a wéi engem Mooss d’Utilisatioun vun den neien Technologien ewéi z.B. elektronesche Reesdokumenter, d’Kontrollen op de Grenze vum Schengenraum am allgemengen an um Fluchhafen am spezielle kéinte vereinfachen.

 


 

Monsieur Mars Di Bartolomeo
Président de la Chambre des Députés
Luxembourg

Luxembourg, le 30 novembre 2017

 

 

Monsieur le Président,

Conformément à l’article 80 du règlement de la Chambre des Députés, je vous prie de bien vouloir transmettre la question parlementaire suivante à Monsieur le Ministre de la Sécurité intérieure.

Dans un article de presse, le président du conseil d’administration de Cargolux et de Luxair soulève un problème existant au niveau du contrôle de personnes entrant dans l’espace Schengen à l’aéroport de Luxembourg-Findel. Selon cet article, le contrôle est effectué par deux membres de la police grand-ducale, nombre clairement insuffisant lorsqu’un avion transportant plus de 300 passagers de pays tiers atterrit au Findel.

Dès lors, j’aimerais poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre de la Sécurité intérieure :

  • Monsieur le Ministre peut-il confirmer que des passagers en provenance d’un pays tiers doivent parfois accepter des temps d’attente de plus d’une heure pour passer le contrôle des passeports à l’aéroport international de Luxembourg-Findel ?
  • Dans l’affirmative, Monsieur le Ministre envisage-t-il une augmentation des effectifs pour résoudre ce problème ?
  • Dans quelle mesure l’utilisation de nouvelles technologies comme les documents de voyage électroniques pourraient contribuer à faciliter les contrôles aux frontières de l’espace Schengen en général et à l’aéroport en particulier ?

Veuillez agréer, Monsieur le Président, l’expression de ma haute considération.

 

Marc Angel
Député