De 4. November huet den „Institut Luxembourgeois de Régulation“ (ILR) e Communiqué iwwert d’Stroum- an d’Gaspräisser verëffentlecht.

An dëser Stellungnahm kënnt den ILR zur Konklusioun, dass d’Präisser raisonnabel sinn, mee et un Transparenz fehlt beim Festleeë vun de Präisser.

Besonnesch wat de Stroumpräis ubelaangt, stellt d’ILR fest, dass dëse méi schnell un d’Präisentwécklung op der Bourse kéint ugepasst ginn. Dës Situatioun géif op e Manque u Konkurrenz um nationale Stroummarché hindeiten, wat zu enger Hausse vun de Margë vun de Fournisseure kéint féieren.

Schliisslech réit d’ILR de Fournisseuren dem Public méi genau Informatiounen ze ginn, z.B. wat d’Zesummesetzung vum Präis ugeet (Käschte vum Reseau, Präisser fir d’Fourniture n d’Energie, Taxen, asw.). Am Intressi vum Konsument, missten dës Informatioune méi einfach zougänglech sinn, z.B. op den Internetsitten an an de Verkafsstellen.

An dem Kontext wëll d’LSAP-Deputéiert Claudia Dall’Agnol elo an enger parlamentarescher Fro vum zoustännegen Wirtschaftsminister wëssen, ob hien d’Aschätzung vun der ILR deelt, dass déi national Marchéë fir Stroum a Gas net konkurrenzfäeg genuch sinn a wéi hien, le cas échéant, dëse Problem léise wëll. Och freet d’LSAP-Politikerin ob a Saachen Transparenz, de Minister net och der Meenung ass, dass d’Fournisseure méi Detailer iwwert de Präis sollen uginn.


 

Monsieur Mars Di Bartolomeo
Président de la Chambre des Députés
Luxembourg

Luxembourg, le 14 mars 2016

 

Monsieur le Président,

 

Par la présente, je vous prie de bien vouloir transmettre la question parlementaire suivante à Monsieur le Ministre de l’Économie.

Le 4 novembre 2015, l’Institut Luxembourgeois de Régulation (ILR) a publié un communiqué sur les prix d’électricité et de gaz naturel.

Dans cette prise de position, l’ILR a conclu que les prix que proposent les fournisseurs d’électricité et de gaz naturel aux consommateurs résidentiels sont raisonnables mais que la détermination de ces prix pourrait cependant être plus transparente.

En ce qui concerne plus particulièrement le marché de l’électricité, l’ILR constate que la non réactivité du prix de la fourniture par rapport au développement des prix à la bourse semble indiquer un manque de pression concurrentielle sur le marché national de l’électricité ce qui peut conduire à une augmentation des marges des fournisseurs.

Enfin l’ILR recommande aux fournisseurs de mettre à disposition au public des informations plus détaillées, comme par exemple la décomposition du prix de la fourniture intégrée dans ses différentes composantes (frais réseau, énergie et prix fourniture, taxes, remises éventuelles, etc.). Dans l’intérêt des consommateurs, ces informations devraient être plus facilement accessibles, par exemple sur leurs sites Internet et aux points de vente.

Dans ce contexte, j’aimerais poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre de l’Économie :

Veuillez agréer, Monsieur le Président, l’expression de ma haute considération.

Claudia Dall’Agnol

Députée