ISLL: Pour une opposition très stricte aux idées propagées par la droite populiste.

Neiegkeeten, Pressecommuniquéën
rot-gegen-schwarz-spielfiguren

Am Samstag, den 21. Oktober 2017 trafen sich Vertreter der sozialistischen und sozialdemokratischen Parteien (LSAP,SPD,SP) aus Luxemburg, dem Saarland, Rheinland-Pfalz, Lothringen und Belgien zur Generalversammlung der Saarlorlux-Internationale im Schengen-Lyzeum in Perl zu ihrer Generalversammlung.

Hauptthema der Veranstaltung war die grenzüberschreitende Zusammenarbeit in der Großregion sowie die aktuelle politische Lage in den verschiedenen Partnerregionen.

In einer politischen Erklärung sprechen sich die Teilnehmer für eine klare Abgrenzung gegenüber rechtspopulistischen Ideen aus (siehe unten).

An der Sitzung nahmen u.a.auch der saarländische Bildungsminister Ulrich Commerçon und der Europaabgeordnete Jo Leinen teil.

Alex Bodry (LSAP) bleibt weiterhin Vorsitzender der SLL-Internationale. Seine Stellvertreter sind Christoph Grimm(SPD R-P), Reinhard Klimmt (SPD Saar)und Karl Heinz Lambertz (SP Belgien). Danielle Kies (LSAP) ist Schriftführerin. Zu den weiteren Mitgliedern des Vorstandes gehören u.a. die Abgeordneten Eugen Roth (SPD Saar) und Cécile Hemmen (LSAP).

Die Versammlung drückte ihre Überzeugung aus, dass ähnlich wie die Großregion ein Laboratorium für europäische Zusammenarbeit darstellt, die SLL-Internationale als Laboratorium für die Neuausrichtung der sozialdemokratischen Bewegung arbeiten kann.

 


 

Déclaration de Perl   –

Assemblée générale de l’Internationale Sarre- Lorraine-Luxembourg

 

L’ISLL prend note avec une grande inquiétude des succès électoraux récents des partis populistes de droite en France et en Allemagne.

Actuellement nos pays se situent dans un environnement politique marqué essentiellement par des questions d’immigration et de sécurité ce qui conduit à un comportement électoral national-conservateur très prononcé.

L’ISLL se prononce sans ambiguïté pour une opposition très stricte aux idées propagées par la droite populiste. En aucun cas le mouvement socialiste et social-démocrate ne saurait répondre aux questions politiques posées en empruntant ne serait-ce que partiellement le jargon, les sujets voire les solutions de la droite.

Les idées de la droite populiste sont xénophobes, égoïstes et visent à diviser la société. Elles sont en opposition complète aux valeurs fondamentales social-démocrates de liberté, justice et solidarité.

Les défis et problèmes globaux ne peuvent être résolus que dans un cadre d’une coopération internationale.

L’ISLL se rallie à l’idée européenne et au développement de l’intégration de l’Union européenne, notamment à travers des régions et communes fortes.

Les fruits de la croissance économique doivent être partagés de façon équitable. Il importe de réduire les inégalités entre pauvres et riches et de réaliser l’égalité des chances dans notre société.

Le sujet de la justice sociale et sa réalisation concrète constituent l’objectif principal de notre mouvement politique, sa raison d’être.

Une mission essentielle de la social-démocratie consiste dans l’orientation de la digitalisation de l’économie et de la société dans la voie du progrès et du plein emploi. Le progrès technique et la cohésion sociale doivent aller de pair. Ceci présuppose un encadrement normatif et une vaste offensive pour la formation et l’emploi.

L’ISLL est pleinement convaincue que nous devons mettre en avant notre vision du monde positive faite d’ouverture d’esprit, de tolérance et de fraternité à ceux qui prônent le repli sur soi, la jalousie et la haine.

« Le nationalisme, c’est la guerre ! » (François Mitterrand)

Texte adopté le 21 octobre 2017