Ginn d’Ofschosspläng fir Wëllschwäin ugepasst?

Neiegkeeten, Parlamentaresch Froen

Nodeems an der Belsch Fäll vun der Schwéngspescht bei Wëllschwäin constatéiert goufen, gouf och zu Lëtzebuerg eng zone d’observation definéiert. Den LSAP-Deputéierte Claude Haagen freet bei der Ëmweltministesch no, op et och virgesinn ass, an d’Juegd op Wëllschwäin an dëser zone d’observation ze verbidden. Am Fall wou deem esou wier, wëllt de Claude Haagen wëssen, op d’Ofschosspläng entspriechend ugepasst ginn an op d’Jeeër fir de Wëldschued, deen doduerch steige géif, responsabel gehale ginn.

Ausserdeem freet de Claude Haagen no op déi Wëllschwäin, déi hei zu Lëtzebuerg virun esou engem Verbuet geschoss goufen, systematesch op d’Schwéngspescht ënnersicht ginn an op zousätzlech Plazen opgemaach wäerte ginn, wou d’Jeeër déi ofgeschossen Déieren ofliwwere kënnen.

 


 

Monsieur Mars Di Bartolomeo
Président de la Chambre des Députés
Luxembourg

Luxembourg, le 5 octobre 2018

Monsieur le Président,

Conformément à l’article 83 de notre règlement interne, je vous prie de bien vouloir transmettre la question parlementaire suivante à Madame la Ministre de l’Environnement.

Dans sa réponse à la question parlementaire 4041 du 26 septembre 2018, Monsieur le Ministre de l’Agriculture, de la Viticulture et de la Protection des Consommateurs avait expliqué qu’une zone d’observation a été définie au Luxembourg suite à la détection de cas de peste porcine sur des sangliers en Belgique.

  • Madame la Ministre peut-elle me dire s’il est prévu d’interdire les battues, ou de restreindre la chasse en général dans cette zone?
  • Dans l’affirmative, les plans de tir seront-ils adaptés? Est-ce que les chasseurs seront tenus entièrement responsables, si les dommages causés par le gibier augmentent ou stagnent suite à une interdiction de chasse ?
  • Les sangliers tirés dans la zone concernée avant une éventuelle interdiction de chasse sont-ils analysés de manière systématique sur la présence éventuelle du virus?
  • Est-il prévu d’ouvrir des centres de collecte supplémentaires afin de faciliter aux chasseurs la mise sous analyse des sangliers abattus?

Veuillez croire, Monsieur le Président, en l’assurance de mon profond respect.

Claude Haagen
Député