Infos générales

Histoire

2018

La coalition entre le LSAP, le DP et les Verts est reconduite.

2018

2013

La coalition CSV/LSAP se brise suite à l’affaire du Service de renseignement de l’État (SREL). Après les élections anticipées du 20 octobre, une alliance tripartite se forge à l’encontre du CSV. Le LSAP, le DP et les Verts forment une nouvelle coalition avec l’ambition de moderniser le pays et de préparer l’avenir. D’importantes réformes sont décidées et mises en œuvre au cours de cette législature : la réforme des finances communales, la séparation des églises et de l’État, la réforme des services de secours, la réforme fiscale…

2013

2009

La coalition entre le CSV et le LSAP est reconduite.

2009

2005

Aux élections communales, le parti accroît son avance sur les autres partis, notamment dans les communes soumises au mode de scrutin proportionnel.

2005

2004

Après seulement une période législative, les électeurs donnent à nouveau un mandat au LSAP, qui entre dans une nouvelle coalition avec le CSV. D’importantes réformes sont réalisées, notamment la restructuration de l’enseignement fondamental et l’introduction d’un statut unique pour tous les salariés du secteur privé.

2004

1999

Le LSAP perd les élections législatives et entre dans l’opposition.

1999

1994

Troisième coalition entre le CSV et le LSAP.

1994

1989

Le gouvernement de coalition avec les chrétiens-sociaux est reconduit.

1989

1987

Aux élections communales, le LSAP maintient sa position comme premier parti dans les communes qui pratiquent le mode de scrutin proportionnel.

1987

1984

Avec 33,75% des suffrages exprimés, les socialistes remportent une victoire électorale sans équivoque. Le gouvernement de coalition qu’ils forment avec les chrétiens-sociaux entreprend d’importantes mesures en matière économique et sociale.

1984

1981

Suite à une restructuration efficace et à d’intenses discussions internes, les socialistes publient leur déclaration de principe « Liberté et Solidarité ». Le parti se définit comme parti de gauche ouvert au progrès.

1981

1979

Malgré ces réformes, les socialistes perdent les élections.

1979

1974

Les socialistes forment un gouvernement de coalition avec les libéraux jusqu’en 1979. D’importantes réformes politiques et sociales sont réalisées.

1974

1970

La question de l’orientation future du parti se solde par une deuxième scission: 15% des membres quittent le parti et forment un parti social-démocrate qui disparaîtra en 1983.

1970

1964

Le LSAP, au nombre des suffrages obtenus, devient le premier parti du pays et participe au gouvernement jusqu’en 1968.

1964

1951

Le LSAP sort grand vainqueur des élections. Il se maintiendra au gouvernement jusqu’en 1959.

1951

1940-1945

Tous les partis politiques sont interdits et dissous par l’occupant nazi. Bon nombre de socialistes partent en exil. Après la guerre, le parti se réorganise sous la dénomination « Parti Ouvrier Socialiste Luxembourgeois ».

1940-1945

1937

Les socialistes entrent pour la première fois au gouvernement.

1937

1924

Les socialistes luxembourgeois, suivant l’exemple de leurs camarades belges et anglais, s’organisent en parti ouvrier. Le parti représente la fraction politique du mouvement ouvrier, la fédération nationale des cheminots et la fédération des ouvriers des mines et de la métallurgie en représentent la fraction syndicale.

1924

1921

Les socialistes luxembourgeois refusent d’adhérer à la 3e Internationale sous domination du parti communiste soviétique. Au Luxembourg, comme presque partout en Europe, le parti socialiste se scinde sur cette question. Le parti communiste voit le jour.

1921

1902

Naissance du parti social-démocrate, le LSAP actuel.

1902

1896

Les origines du parti socialiste luxembourgeois remontent à 1896, lorsque les premiers hommes politiques se réclamant des idéaux socialistes sont élus à la Chambre des députés.

1896