Mot du Président

Chères lectrices,
Chers lecteurs,
Cher(e)s internautes,

C’est à la fois un grand honneur personnel et une responsabilité historique de pouvoir présider un parti socialiste, qui, depuis sa création en 1902, a su être à la hauteur des défis auxquels il a dû faire face à travers son histoire plus que centenaire. Le LSAP, par son engagement politique à tous les niveaux (communal, national et européen),  a ainsi contribué durablement au progrès social et sociétal voire au bien-être de tous les citoyennes et citoyens. Cet engagement basé sur les valeurs fondamentales socialistes et porté par une communauté solidaire a notamment permis de mettre en place un système de protection sociale exemplaire qui aspire à ce que personne ne soit laissé pour compte.

Fort de ces acquis et déterminé de poursuivre sur cette lancée progressiste, je voudrais porter le regard résolument vers l’avenir et les grands défis qui nous guettent. Face au propos de Willy Brandt, ancien chancelier allemand et visionnaire social-démocrate, qui partait du constat que chaque époque doit trouver ses propres réponses et qu’il faut être à la hauteur du temps, si on veut faire du bien, j’aimerais répondre à cet appel par une promesse et la détermination d’un engagement sans faille: la promesse de rassembler, d’unir nos forces, de promouvoir la participation citoyenne en tablant sur le dialogue afin de trouver ensemble les réponses adéquates aux défis qui se posent sur les plans local, régional, national, européen et international.

Face au changement climatique alimenté par un modèle de croissance fondé sur la maximisation du profit, il faut associer et fortifier les dimensions sociale et écologique pour mettre en oeuvre sans plus tarder la transition vers un développement durable porteur d’avenir. Je fais donc appel aussi bien à une responsabilité partagée, qu’à une économie de marché qui doit changer de paradigme pour se mettre au service du bien-être collectif. S’engager pour l’avenir des générations présentes et futures est aujourd’hui, plus que jamais, une condition sine qua non d’un développement durable qui devra s’articuler autour de plusieurs axes fondamentaux:

– l’exigence de la justice sociale et la lutte contre la pauvreté

– la protection du climat, le maintien de la biodiversité et la lutte contre le gaspillage des ressources naturelles

– le respect des droits de l’Homme et de l’Etat de droit

– la lutte contre la xénophobie et toute forme de discrimination et d’extrémisme politique et religieux

– l’engagement pour une Europe solidaire et sociale, fondée sur le droit communautaire et les valeurs partagées

– le respect du droit international et la promotion de la paix mondiale.

Dans cet ordre d’idées, je vous invite, chères lectrices et chers lecteurs, à adopter cette trajectoire progressiste afin de contribuer au niveau de la société civile à un développement durable, et partant au bien-être collectif.

Construisons notre avenir ensemble, un avenir basé sur l’égalité des chances, le respect mutuel et la solidarité intergénérationnelle. Je m’adonnerai à cette noble tâche en exerçant mon mandat à la direction du LSAP avec courage, humilité et persévérance.

Solidairement

Franz Fayot