Iwwerschwemmung vum Beetebuerger Stellwierk: Sinn d’Installatioune gutt genuch geschützt?

No de schwéiere Wiedere gouf d’”Salle technique” vum CFL-Stellwierk zu Beetebuerg iwwerschwemmt, wat mat sech bruecht huet, dass d’Signalisatioun an d’Wäichen op der Zuchsligne tëscht Beetebuerg an Thionville ausgefall sinn. Opgrond vun den ausgefalenen Zich gouf de Stroosseverkéier staark perturbéiert.

D’LSAP-Deputéiert Claudia Dall’Agnol wëll an dem Zesummenhang elo vum zoustännegen Nohaltegkeetsminister wëssen ob allgemeng sensibel Installatiounen souwéi z.B. d’Stellwierk genuch geséchert sinn fir ouni Tëschefall ze fonctionnéiere bei Onwiederen oder aneren defavorabele Konditiounen. Weider freet d’Claudia Dall’Agnol ob d’CFL hier Installatiounen Tester ënnerzéien fir eventuell Schwaachpunkten ze identifizéieren, a wa jo, wéi dann déi Problemer an der Beetebuerger Gare ze erkläre sinn.

Laut engem „Tageblatt“-Artikel hätt d’CFL-Personal och d’Elektresch net ofstelle kënnen an et hätt e Risiko vun engem Stroumschlag bestanen. Dofir freet d’LSAP-Deputéiert, ob hei net eng automatesch Stroumspäerung hätt missen ausgeléist ginn an ob d’CFL-Personal zwangsleefeg ausgebilt gëtt fir am Noutfall ugemoossen op esou Tëschefäll kënnen ze reagéieren.

 


 

 

Monsieur Mars Di Bartolomeo
Président de la Chambre des Députés
Luxembourg

Luxembourg, le 1er juin 2016

Monsieur le Président,

Conformément à l’article 80 du règlement de la Chambre des Députés, j’ai l’honneur de poser la question parlementaire suivante à Monsieur le Ministre du Développement durable et des Infrastructures.

Suite aux intempéries, la salle technique du poste directeur des CFL à Bettembourg a été inondée et par la suite les installations de signaux et des aiguillages sont hors service sur la ligne ferroviaire entre Bettembourg et Thionville. En conséquence des suppressions de trains, la circulation routière est fortement perturbée.

Monsieur le Ministre estime-t-il qu’en général des installations sensibles tels que le poste directeur à Bettembourg sont sécurisés de manière suffisante pour pouvoir fonctionner sans faille en cas d’intempéries ou sous d’autres conditions défavorables ? Est-ce que les CFL soumettent leurs installations à des tests de résistance afin d’identifier des vulnérabilités de leurs installations ?  Dans l’affirmative, comment explique-t-il les problèmes survenus à la Gare de Bettembourg ?

Selon un article de presse paru dans le « tageblatt », le personnel CFL sur place n’était pas en mesure de couper l’électricité et il y avait un risque d’électrocution.

Monsieur le Ministre n’est-il pas d’avis qu’une coupure automatique du courant aurait dû être déclenchée ? Le personnel des CFL est-il obligatoirement formé afin de pouvoir réagir de manière adaptée lors de différents types d’incidents entraînant des problèmes de sûreté ?

Veuillez agréer, Monsieur le Président, l’expression de ma haute considération.

Claudia Dall’Agnol

               Députée

 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter