Faire de la jeunesse une priorité politique européenne

Neiegkeeten, Pressecommuniquéën

Sur invitation du Groupe socialiste, écologiste et républicain à l’Assemblée nationale française, les présidents des groupes parlementaires sociaux-démocrates et socialistes des parlements nationaux de l’UE se sont réunis du 12 au 13 septembre à Paris.

Le groupe politique du LSAP à la Chambre des Députés y était représenté par son président, Monsieur Alex Bodry.

A l’ordre du jour de cette conférence figuraient notamment des sujets d’actualité tels les conséquences potentielles du « Brexit » sur les plans économique et politique, ainsi que l’approfondissement de la Zone euro dans un contexte de difficultés économiques et sociales persistantes dans de nombreux Etats membres.

En vue du Sommet sur l’avenir de l’UE, le 16 septembre prochain à Bratislava, le président du groupe socialiste au Parlement luxembourgeoise a mis en garde contre la tenue d’un faux débat et la création d’attentes irréalistes.

« La crise de confiance dont souffre l’Europe auprès de larges pans de la société se double d’une perte de confiance dans le système politique. Au lieu de se lancer dans des débats institutionnels complexes et risqués il faut épuiser prioritairement le cadre des traités actuels pour renforcer la croissance en Europe et réduire les inégalités sociales. Attachons-nous à donner des réponses concrètes au chômage, à l’insécurité et à la crise migratoire. Cela ne nécessite pas de nouveaux traités », conclut Alex Bodry.

La deuxième journée de cette conférence fut consacrée au thème des perspectives d’avenir de la jeunesse européenne. Lors d’une rencontre avec des représentants de différentes organisations de jeunesse, les présidents des groupes parlementaires socialistes et sociaux-démocrates ont eu l’occasion de discuter à haute voix les difficultés et aspirations, les soucis et espoirs de la jeune génération.

Les leaders socialistes ont lancé un appel à faire de la jeunesse une véritable priorité politique européenne. A cette fin, une initiative sera lancée sous peu visant à encourager et promouvoir davantage la mobilité des jeunes Européens, non seulement en tant que facteur d’intégration professionnelle, mais également dans le but de renforcer leur conscience citoyenne européenne.

A cette même occasion, les chefs de file socialistes réunis à Paris ont officiellement lancé le nouveau site Internet « #ProgressiveEurope » (http://progressive-europe.eu), qui servira désormais de plate-forme d’échange et d’information entre les parlementaires nationaux, les parlementaires européens et le grand public.